Charity wait, l'appli qui fait sauter les files d'attentes pour la bonne cause

Ecrit par

Charity Wait c'est l'appli pour les gourmands impatients et qui veulent se donner bonne conscience. Faire un don pour sauter les files d'attente au resto, la fausse bonne idée ?

Qu’on soit un vraie foodie ou pas, l’un des moments les plus pénibles au restaurant reste celui où l’on doit faire la queue. Les files d’attentes pour accéder à l’une des activités les plus vitales qui soient sont rarement une partie de plaisir. En France, Burger King a pris le problème en considération en inventant une application qui vous fait couper les files d’attentes de ses restaurants parce que faire la queue pour un établissement qui porte le nom de « fast food » est un comble ! Nous ce qui nous fait grincer des dents ce sont ses établissements hype qui ne sont pas accessibles à la réservation et devant lesquels il faut faire la queue pendant 1h30 (East Mamma si tu nous entends, oui, on parle de toi !). Aux Etats-Unis des petits malins ont imaginé une application qui permet d’échapper au file d’attente tout en vous donnant bonne conscience, car avouons le, se plaindre des files d’attentes devant son restaurant préféré tient du #firstworldproblem pas vraiment glorieux !

Charity wait, l'appli qui fait sauter les files d'attentes pour la bonne cause

Les impatients pourront donc désormais compter sur Charity Wait, une application qui vous propose de sauter la file d’attente en donnant de l’argent pour une association caritative. Oubliez le graissage de pattes du serveur qui s’occupe de l’accueil, si vous avez très très faim, il faudra se montrer charitable de manière plus honorable ! Les clients impatients pourront donc checker sur l’application le temps d’attente estimé dans le restaurant et en sélectionnant « donnez et sautez la file d’attente », il devra se délester de 10 à 35 dollars selon le type de restaurant, la longueur de la file d’attente et le nombre de personne qui l’accompagne. Les restaurants participants doivent prévoir de réserver des tables spécialement pour les clients utilisant Charity Wait afin que les autres clients, qui affrontent courageusement la queue, ne soient pas pénalisés. C’est le restaurant qui renseigne dans l’application, l’œuvre de charité à laquelle est reversée les 60% de la somme dont s’acquitte les clients affamés. L’application est encore loin d’être un succès puisque seul 10 restaurants s’y sont inscrits. Dans un tout autre genre mais plus utile, on lui préfère foodkeeper, l’appli anti-gaspi !

Source : the guardian