Canistrellis et Milkshake Chocolat-orange, recette de Christophe Michalak dans la peau d'un chef

Ecrit par

Amoureux de la Corse, le chef Christophe Michalak nous emmène en voyage sur l’ile de beauté avec ses canistrellis revisités en version sucrée

Dans l’épisode du jour de Dans la peau d’un chef, Christophe Michalak nous emmène dans ses souvenirs de voyage et nous propose une recette revisité qu’il a découvert lors d’un séjour en Corse : les canistrelis, gâteaux traditionnels des bergers corses. La recette se déroule en plusieurs étapes. 1ère étape : émincer grossièrement des olives noires et les disposer dans un cul de poule. 2e étape : Ajouter dans le saladier le piment d’Espelette, une belle pincée de fleur de sel, le sucre, de la levure chimique, du vin blanc, de l’huile d’olive et de la farine. 3e étape : mélanger le tout avec les mains dans le saladier. Attention toutefois à ne pas trop mélanger la pâte pour ne pas corser le sablé. 4e étape : Disposer des petites boules de pâte sur du papier cuisson et enfourner le tout à 190° pour 15min, le temps de laisser dorer le sablé. Et avant de passer au Milk Shake, découvrez également le Nougat glacé aux abricots, la recette de Christophe Michalak dans la peau d'un chef.

Le Milk Shake chocolat-orange va venir accompagner nos canistrellis pour apporter une touche crémeuse et sucrée aux sablés. 5e étape : ciseler des oranges confites et les mixer délicatement dans un blender avec un petit peu d’alcool d’orange et un peu de crème. 6e étape : Ajouter de la glace au chocolat à la préparation à l’orange et mixer le tout avec un petit peu de crème. Ne surtout pas hésiter à gouter la préparation pour voir s’il faut rajouter de la glace ou de la crème. 7e étape : dans un autre petit mixeur, le chef mélange de la crème bien froide, de la cassonade et de la glace pilée afin de faire un petit granité qui viendra recouvrir le Milk Shake. 8e étape : Disposer les canistrellis sur une ardoise avec le verre et recouvrir le Milk Shake avec le granité ! Voilà une recette simple à l’accent provençal qui fera son petit effet ! Et ce n’est pas Edouard Loubet, le chef invité de Christophe Michalak dans la peau d’un chef qui dira le contraire !

Source : France 2