Café : La génétique responsable du bienfait de la boisson

Ecrit par

Prévenir le diabète ou accélérateur de troubles cardiaques, le café est d’un jour à l’autre notre antidote ou notre pire ennemi. Pourtant, tout cela semble être une question de génétique.

Nous l’apprenions il y a une semaine à peine : boire du café réduit les risques de mourir de certaines maladies comme le diabète ou encore la maladie de Parkinson. D’un autre côté, l’enjeu est toujours de bien doser sa caféine. Pour L’OMS, il est déconseillé de boire plus de 3 tasses par jour, d’un autre côté, certains "bienfaits" commenceraient à apparaître chez les consommateurs buvant entre 4 à 5 tasses par jour… Pour mettre tout le monde d’accord et pour répondre plus sérieusement à cette question existentielle, il ne s’agirait que de génétique, encore et toujours ! En effet, presque la moitié des êtres humains posséderaient un gène que le reste du monde leur enviera bientôt, qui permet de mieux assimiler la caféine.

Café : La génétique responsable du bienfait de la boisson

Le Washington Post révélait en exclusivité sur cette étude rapportée par le Comité de Conseil sur la Diététique aux Etats-Unis que "les scientifiques ont identifiés au moins un espace dans le génome, une seule petite nucléotide au milieu d’environ 3 milliards d’autres, qui détermine qui une personne absorbe rapidement ou lentement la caféine". Ce qui reste assez injuste, c’est que ceux qui sont "plus lents" ont plus de chances d’être victimes d’hypertension et de crises cardiaques. Si la science nous révèle à quel point la nature peut être injuste, le café, lui, est une boisson aux qualités multiples toutes plus étonnantes les unes que les autres. Découvrez d’ailleurs les trucs et astuces que vous ignoriez surement autour du café ! Combien de tasses de café consommez-vous par jour?