Burger King rachète Quick, retour sur les marques food qui en ont avalé d'autres

Ecrit par

Alors que Burger King serait en passe de racheter Quick, la rédaction de meltyFood revient sur les autres célèbres cas de marque alimentaire ayant avaler leurs concurrentes.

C'est LA nouvelle qui a secoué le monde de la food, et en particulier celui du fast food, le groupe Bertrand pourrait racheter Quick. Le propriétaire de Burger King, si le rachat était conclu, transformerait les 384 restaurants Quick de France en BK. Les cartes de la restauration rapide seraient alors redistribuées, et McDonald's devrait alors composer avec un Burger King plus fort que jamais. Pour rappel, en 1997 quand le roi du whopper avait du plier bagage, il ne détenait alors que 39 enseignes dans l'Hexagone. Cette situation très particulière n'est évidemment pas une première dans le monde de l'agro-alimentaire. Rachat, fusion, disparition, on fait le point sur ces marques food qui en ont avalé d'autres.

Du côté de Burger King, rappelons que la chaîne américaine a acquis à l'été 2014 le groupe canadien Tim Hortons. Une fusion beaucoup décriée car elle serait l'expression de la volonté de BK de bénéficier du régime fiscal canadien, plus clément que celui des Etats-Unis. Dans les faits cette acquisition ne change rien pour le moment car aucune des deux enseignes ne vient remplacer l'autre. Ce qui n'est pas le cas de Mammouth, une enseigne que les moins de vingt ans ne connaissent probablement pas. La chaîne d'hypermarché, rachetée en 1996 par Auchan, a vu chacun de ses magasins être reconvertis en enseigne du nom de son acquéreur. Même sort réservé à Prisunic, racheté en 1997 par Monoprix. Ce dernier ayant lui-même été racheté quelques années plus tard par le Groupe Casino, aussi devenu propriétaire de Franprix et Leader Price, mais qui a laissé à toutes ses chaînes leur propre identité et marques distributeurs.

Du côté des grands rachats, fusion et scission de marque, la séparation de la multinationale Kraft Food en deux entités distinctes en 2012 est l'une des plus marquantes. Le groupe a en effet choisi de scinder ses opérations, Kraft Foods Group étant en charge de l'agroalimentaire en Amérique du Nord tandis que Mondelez International se charge de tout le reste du monde. En mars dernier, une fusion est opérée entre Heinz et Kraft pour former la Kraft Heinz Company. Les marques détenues par les différents groupes sont toutes restées intactes. Pour rappel Mondelez est propriétaire des marques Lu ( Granola, Prince, Mikado, Petit écolier etc) qui appartenaient de 1987 à 2007 à Danone. A noter également que Starbucks a racheté la chaîne spécialisée dans le thé, Teavana, en décembre 2012. Si les salons de thé Teavana ont conservé leur nom et leur identité, aux Etats-Unis Starbucks vend des thés Teavana dans ses établissements. Pour ne rien manquer des avancées de l'acquisition de Quick par Burger King, abonnez-vous au dossier fast food de meltyFood !