Brioche Dorée loves New York jusqu'au 15 juin

Ecrit par

Brioche Dorée se met à l'heure américaine et propose à ses clients une offre fusion entre Paris et New-York. La rédaction de meltyFood l'a testée pour vous.

Depuis quelques semaines, la Brioche Dorée a décidé de conjuguer New York à la française avec une gamme de printemps aux accents très américains. Déployée depuis le 9 avril dernier, l'opération aura lieu jusqu'au 15 juin prochain. En tête de proue de cette tendance américanisante, on trouve la muffinoiserie. Un nom pas si étrange que ça lorsque l'on repense à toutes les pâtisseries fusions imaginées par les américains au cours des deux dernières années : brookie (entre brownie et cookie), duffin (mi donut mi muffin) sans oublier bien sûr le très hype cronut (mi croissant mi donut). La muffinoiserie est quant à elle un croisement entre le muffin et le croissant/ pain au chocolat. On a ainsi goûté la version au Nutella et autant vous dire que l'alliance croquant fondant nous a fait craquer ! La muffinoiserie se décline aussi en version Maxi choc (inspiré par le pain au chocolat).

Brioche Dorée loves New York jusqu'au 15 juin
Brioche Dorée loves New York jusqu'au 15 juin

Du côté du salé, la Brioche Dorée étoffe sa gamme avec un sandwich au doux nom de french bagel. Pas de pain troué au menu mais un sandwich brioché avec du pastrami et de la mimolette, le tout relevé par un ingrédient innatendu : le tarama. Vous pourrez également découvrir au menu de ses spécialités franco-américains le brioché manhattan avec son pain bretzel, et le cheesecake aux fraises (dispo jusqu'au 11 mai). A noter que la gamme salée sera également twister façon muffinoiserie avec une spécialité façon croissant au jambon et une autre spécialité saumon œufs brouillés. Les adeptes de fusion devraient se régaler avec ses créations réunissant les symboles du snacking américain et français. Pour ne rien manquer de l'actu des innos et des restaurants sur meltyFood, on vous rappelle que vous pouvez vous abonner au dossier le test de la redac.