Les français et le chewing-gum

Alors que les modes de vie changent et que l'on déjeune de plus en plus souvent dehors, la rédaction fait le point sur l'étude réalisée par Freedent et Opinion Way sur la place du chewing-gum dans la vie des Français.

Le chewing-gum de moins en moins apprécié par les Français ? Sûrement pas ! 65% d'entre eux déclarent prendre un chewing-gum sans sucres quand ils n'ont pas de brosse à dents. Ce réflexe de plus en plus ancré auprès de la population est particulièrement fréquent chez les jeunes, qui sont 71% à en mâcher un après le déjeuner mais pas seulement ! D'autres raisons expliquent ce phénomène, les plus cités étant "sentir sa bouche propre" (57%), "avant un rendez-vous amoureux" (42%) et "se détendre" (10% seulement). Toujours d'après cette étude, les femmes seraient de plus grosses consommatrices de bubble gum que la gente masculine car plus sensibles à cette sensation de propreté et de fraîcheur, plus particulièrement après une prise alimentaire. Ainsi donc, le chewing-gum est devenu aussi indispensable que le miroir de poche ou le baume à lèvres, ce qui n'est pas pour déplaire à Freedent.

Les français et le chewing-gum

Plus étonnant encore, le chewing-gum serait vecteur de lien social. Près d'un tiers des personnes interrogées déclarent conserver leur paquet environ une semaine dont la moitié compte sur leurs amis pour leur en fournir en cas de besoin. Il serait donc un produit de partage favorisant l'entretien des relations sociales, qui l'eut cru ? "Nous sommes très heureux de voir que le geste oral care que nous défendons avec Freedent depuis des années fait son chemin au sein de la population française […]." Déclare Anne Besson, directrice marketing de Wrigley France. La célèbre gomme a donc encore de beaux jours devant elle. Avant l'arrivée de l'hiver, vous pouvez d'ailleurs tester le nouveau Freedent saveur d'automne pomme-poire.