Alcool

Boire sans avoir la gueule de bois, c'est désormais possible

Publié par
Morgane Vernier
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir boire sans se soucier des lendemains difficiles ? Ce rêve pourrait bientôt devenir réalité !

Le vin, on adore ça. Et oui, on l’avoue, il nous arrive d’avoir parfois du mal à contrôler la descente. Un verre, puis un autre, l’euphorie et les potes entrainant et on en terminerait presque la bouteille. Mais voilà, le lendemain matin les effets euphorisants et les potes sont partis et il ne nous reste plus que notre mal de tête pour pleurer. Pour ne plus avoir à vire ces lendemains, ô combien difficiles, Munchies nous informe qu’une équipe de chercheurs américains s’est penchée sur la question pour nous dégotter enfin le remède miracle attendu depuis des siècles. Les scientifiques auraient mis au point une nouvelle levure qui, par miracle, permettrait de boire tranquillement sans se soucier du réveil. Pour cela, les chercheurs se sont servis d’un "bistouri génomique", c’est à dire d'une enzyme, afin de modifier le métabolisme des microbes présents dans le vin et les boissons fermentées, ce qui a permis de modifier les effets secondaires provoqués par une forte consommation d’alcool. Une révolution que risquent d’apprécier les consommateurs de vin dans le monde qui sont de plus en plus nombreux.

Vous prendrez bien un dernier verre?

Cette nouvelle enzyme devrait permettre de produire un vin à haute teneur en resveratrol, une molécule organique que l’on retrouve dans le raisin et dont on ne compte plus les mérites : antioxydant, il est très bénéfique pour le corps et permettrait de guérir les cancers, les problèmes cardiaques, l’acné, et bien sur la fameuse gueule de bois. Ce bistouri magique permettrait également d’activer le processus de fermentation afin de rendre le vin plus doux et réduirait sa teneur en sous-produits toxiques, responsables du fameux mal de crâne. Il sera également possible de bonifier le vin, en y ajoutant par exemple du Ginseng, qui est reconnu comme étant un excellent stimulant du système nerveux, physique et intellectuel. Si on résume, grâce à cette enzyme, boire du vin permettra de stimuler ses neurones, d’améliorer sa condition physique et sa santé, le tout sans avoir mal à la tête le lendemain. Attention tout de même, si les effets de la gueule de bois disparaissent, les effets de l’alcool et le ridicule qui peut aller avec seront bien présents. On vous aura prévenu. Et on vous rappelle au passage que l'alcool est le premier responsable des hospitalisations.

À lire aussi
Les Français ont baissé leur consommation d'alcool
À lire aussi
Martini Riserva Speciale, le nouveau Vermouth pour un aperitivo italiano authentique 
À lire aussi
Cidre : 10 bonnes raisons d'en consommer cette année
Encore plus de contenus
Food Life

Ces aliments non-périssables à avoir

En cette période de confinement, faire ses courses est devenu une activité qui nécessite plus de préparation que d'habitude. Par contre, nous vous déconseillons de faire des stocks en quantité déraisonnable. Et dans cette logique nous avons établi une liste d'articles qui ne doivent plus se retrouver à la poubelle, en effet certains produits peuvent être consommé au delà de la date recommandée de consommation.

Ces aliments non-périssables à avoir
Food Life

Les plats les plus caloriques au monde

Quand l’envie de manger se présente, rare sont ceux qui vont réussir à se contenir face à la tentation de certains plats appétissants mais surtout très gras. On connait très bien la mélodie : Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé, évitez de grignotez entre les repas. Tout ceci perd son sens devant les plats que nous vous présentons. Voici un petit florilège des plats les plus caloriques au monde. 

Les plats les plus caloriques au monde
Boire sans avoir la gueule de bois, c'est désormais possible
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible