Le lait de soja et d'amande déconseillé aux bébés

Ecrit par

Malnutrition, désordres métaboliques sévères, l’Anses met en garde les futurs parents : les nourrissons de moins d'un an ne doivent pas être nourris avec des boissons végétales ou des laits d'origine non bovine.

"Les laits d'origine non bovine (chèvre, brebis etc.) n'ont pas été conçus pour l'enfant de moins d'un an": c'est ce que déclare l'agence nationale de sécurité de l'alimentation (Anses) dans un communiqué. Sont concernés, le lait de soja, d'amande ou encore de riz ou des laits d'origine non bovine comme le lait de chèvre ou de brebis. Pourquoi ? Tout simplement parce que "ils ne permettent pas de couvrir intégralement les besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons", souligne l'Anses. Vraisemblablement rien ne remplace le lait maternel et autres préparations pour nourrissons. D'autant que ces boissons peuvent "entraîner en quelques semaines un état de malnutrition ou des désordres métaboliques sévères pouvant conduire à des complications infectieuses et aller jusqu’au décès de l’enfant ". Une information certainement suivie de près par Kate Middleton enceinte très surveillée en ce qui concerne son alimentation.

Le lait de soja et d'amande déconseillé aux bébés