Avoir du bidon est plus dangereux que l'obésité

Ecrit par

Des chercheurs du Minnesota dénoncent un fait jusque ici éludé : avoir de la bedaine constituerait un plus grand danger que l’obésité. Un amas de gras au niveau du ventre s’avérerait le refuge idéal pour de nombreuses maladies.

L’obésité et le surpoids font partie des “maux du siècle”. Bien que les kilos soient pourchassés depuis la tendre enfance, que les campagnes de prévention se multiplient aux quatre coins de la planète et les régimes alimentaires ne cessent d'évoluer... notre système de consommation actuel favorise les risques d'obésité. Il a d'ailleurs été prouvé que maigrir est aujourd'hui plus difficile pour la génération Y. Mais si cette maladie présente un vrai danger pour la santé, il semblerait que le fait d'avoir du ventre serait encore plus dangereux. Quand l’un ne va pas sans l’autre, certaines personnes sont minces avec le ventre proéminent. C’est un étude américaine publiée dans le magazine Annals of Internal Medecine qui révèle ce fait. Après avoir étudié le régime alimentaire et surveiller la santé de plus de 15 000 patients, les médecins de la Mayo Clinic dans le Minnesota en sont arrivés au constat suivant : les personnes normales mais à la taille épaisse présentaient des risques de mortalité multiplié par deux par rapport aux gens en surpoids, voire obèse ayant également du ventre. Ce risque serait également augmenté de 40% chez la femme. Le docteur Lopez-Jimenez explique qu’après avoir “blamé l’obésité pendant des années”, c’est finalement la répartition des graisses la plus dangereuse pour les maladies cardio-vasculaires.

Avoir du bidon est plus dangereux que l'obésité
La bedaine, bien plus que de la graisse en surface

En effet, avoir du ventre ne signifie pas avoir une petite bouée et des poignets d’amour. Cela veut également dire que les organes internes tels que le foie, les viscères et le coeur sont anormalement gras. Ce surplus favorise la formation de diabète, d’athérosclérose et entraîne AVC, infarctus et tout autre risque de ce genre. Pourquoi les obèses ont une meilleure santé que les minces avec bedaine ? Tout simplement parce que leur graisse est de meilleure nature et située sur tout le corps. Elles sont “protectrices” lorsqu’elles se situent sur les jambes, hanches et bras.

IMC et génétique mis en cause

Le fait que la tendance à prendre plus facilement du poids est génétique a de nombreuse fois était remise en cause. Mais il a été démontré que nous ne sommes pas tous égaux en terme de métabolisme. Une récente étude sur deux jumeaux a en effet prouvé qu’il existe une prédisposition génétique au surpoids au même titre que la maigreur qui est une affaire de génétique. “Certaines personnes sont des machines à fabriquer de la graisse viscérale” explique le Professeur Jean-Pierre Després, un ponte de ce secteur. La bonne nouvelle c’est que la bedaine est un mal plus facile à éradiquer. Plus localisée que le surpoids généralisé, il suffit de rétablir correctement son alimentation en limitant les graisses saturées au profit de céréales, fibres et légumes verts. Ce régime alimentaire associé à des séances d'exercice physique ciblé permettent des résultats rapides. Alors, on ne se décourage pas !

Source : http://sante.lefigaro.fr/