Apérock, le test de la rédac

Ecrit par

Découvrez notre test du restaurant l'Apérock où l'on se régale dans une ambiance cosy entre vinyls et bonne bouffe.

Peu de chance de tomber par hasard sur l'Apérock, un restaurant de la rue Bayen caché en journée par les activité du Marché couvert des Ternes et situé dans un quartier plutôt calme en soirée. C'est donc un véritable le bouche à oreille qui confère à cet établissement, ouvert depuis moins d'un an, sa bonne réputation et sa popularité. Malgré un nom qui claque, l'Apérock présente tous les codes du cadre cosy. Pénombre, fauteuil club, table haute toute en longueur pour créer la convivialité : l'Apérock est un véritable petit cocon. La décoration rappelle bien évidemment le nom du restaurant avec des vinyles et cd traînant aux quatre coins de la salle. Un tourne disque trône dans le fond et libre aux clients de venir y passer les 33 tours de leur choix. On s'y sent tellement bien que Laurent Baffie en a fait le cadre de sa nouvelle émission, Open Bar, diffusée sur l'Enorme TV. Alors après le test de la rédac du bedford diner marais, découvrez l'Apérock !

Du côté de l'assiette et du service, on trouve un duo père-fils, Guillaume et Benjamin Boulevot. Le premier est aux fourneaux tandis que le second tient le bar où il sert des cocktails de son cru : bluegrass (whisky maker's mark, amaretto , citron jaune) ou encore Borntobealive (cognac, citron vert, crème de pêche, sucre canne, infusion thé noire). La carte est quant à elle un savant mélange de burgers et de cuisine de bistrot. Ici tout est fait maison sauf les desserts qui viennent des Etats-Unis. En entrée, on s'est laissé tenté par un Big Culte Two, une casserole de ravioles du royans avec Saint Marcelin et jambon cru particulièrement exquises. Côté burger, l'Abecon à base de bacon et cheddar vaut bien ses 15€50 : généreux, savoureux, il n'a rien à envier à ceux servis dans les enseignes spécialisées dans le hamburger !

En bon établissement rock','roll qui se respecte l'Apérock propose également des soirées où se produisent en live des musiciens, le mercredi soir. Quant à ces dames, elles ont rendez-vous le mardi pour les soirées woowoo avec happy hour , tapas et cocktail à prix réduit. Rendez-vous donc au 7 rue Bayen dans le 17ème arrondissement pour découvrir cet établissement où l'on se sent comme chez soi et on se remplit généreusement la panse.