Allergies alimentaires désormais obligatoires sur les produits

Ecrit par

L'ère de la paranoïa est désormais finie. Les professionnels de la distribution doivent, dès le 1er juillet 2015, indiquer la présence de substances allergènes sur leurs produits, préemballés ou non.

Marre de vous demander si vos produits contiennent des substances allergènes ? Pas de problème, dès le 1er juillet 2015 tous les emballages doivent signaler l'information de manière claire et précise sur leurs étiquettes. Inspirée d'un texte européen, cette nouvelle mesure a été publié le 19 avril dernier dans le Journal Officiel. Objectif : prévenir les consommateurs souffrant d'allergies ou d'intolérances alimentaires des risques potentiels de certaines denrées. Plus besoin donc de jouer les paranoïaques devant les rayons, vous pouvez maintenant manger en toute connaissance de cause et ce n'est pas tout. Dans le cas des produits non préemballés, la liste des substances visées (dont quatorze principales) doit obligatoirement être affichée par écrit sans qu'on n'ait besoin de le demander. Les cantines, les traiteurs rayons à la coupe des grandes surfaces et les restaurants sont notamment dans le viseur de cette règle.

Allergies alimentaires désormais obligatoires sur les produits

Pour les produits en vue d'une consommation immédiate, l'information doit être signalée "à proximité immédiate de l'aliment" (ex : vitrines de magasin) de sorte à ce qu'aucun doute plane sur le produit concerné. Enfin, si vous mangez au sein d'établissements de restauration, ceux-ci doivent déjà afficher la présence d'allergènes potentiels par écrit, sous forme de document à mettre régulièrement à jour et facilement accessible. Une belle initiative saluée par Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire.