Alimentation, un budget réduit pour les français

Ecrit par

L’Insee a publié une étude qui analyse les dépenses alimentaires des français depuis 1960. Premier constat : le budget pour l’alimentation a été réduit de 15%...

Une étude publiée vendredi par l’Insee nous permet d’y voir plus clair dans la consommation alimentaire des français depuis 1960. Des habitudes qui changent très régulièrement et qu’il est donc difficile de comprendre à court terme. Le chiffre qui marquera certainement les esprits est qu’en 2014, 20% du budget moyen d’un français est accordé à l’alimentation (3600€ par an et par personne), contre 35% en 1960. Cependant, cela ne veut pas dire que l’on mange moins : par exemple, les français ont baissé leur consommation d’alcool, et celle-ci serait devenue plus occasionnelle à la maison. La consommation de vin est aussi en baisse, on note toutefois une hausse pour le whisky et les vins de meilleure qualité. Le rapport précise que "la hausse du pouvoir d’achat des ménages, l’évolution contrastée des prix des différents produits et la baisse du temps consacré à la cuisine" ont permis les changements révélés dans le rapport.

Alimentation, un budget réduit pour les français

Par exemple, la consommation de lait, de yaourt ou de viande varie énormément selon la hausse des prix de ces produits. Les pâtes alimentaires ou le pain restent indispensables et restent donc plutôt stables. Le volume de ces derniers change en revanche lorsque le pouvoir d’achat augmente : dans ces moment-là, moins de pâtes et plus de produits qui ont un vrai coût, comme la viande. Dernier changement notable, le contenu du panier alimentaire a énormément changé sur un point. Si les légumes, les fruits ou les céréales progressent normalement, les produits transformés et les plats préparés ont fait un bond énorme. En résumé, presque toujours autant de produits frais, mais beaucoup plus de plats préparés qu’il y a 50 ans ! Pas étonnant que les jeunes dépensent leur argent principalement dans les fast-foods depuis quelques années. Et vous, vous achetez quoi au supermarché?