Alcool : Premier responsable des hospitalisations

Ecrit par

Ce n'est un secret pour personne, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Une récente étude a démontré que l'alcool est la première cause d'hospitalisation en France.

Une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVS) parue aujourd'hui, a tiré un constat alarmant, les hospitalisations ont coûté 2,64 milliards d'euros à l'Etat en 2012, dont 1,22 milliard en hospitalisations de court séjour. Cela s'ajoute à la récente découverte portant sur le fait que le vin est mauvais pour le coeur. Au total, plus de 580 000 hospitalisations à cause de l'alcool ont été recensées, soit 11,6% de plus qu'en 2006. La psychiatrie est également très touchée par ce fléau car 2,7 millions de journées lui sont dues, soit 10,4% du total des journées, dont plus de 2 millions pour l'alcoolisme excessif. L'étude en a conclu que le coût estimé représente 3,6% des dépenses hospitalières totales. Le professeur François Paille,du service d'addictologie du CHU de Nancy, précise encore plus ce propos en indiquant que l'ensemble de son coût sanitaire et social est de l'ordre de 20 milliards d'euros par an.

Alcool : Premier responsable des hospitalisations

Bien que très parlants, ces chiffres demeurent sous-estimés, rendant la situation encore plus désastreuse. Les cancers de la gorge, du foie, de l’œsophage sont la première cause de mortalité due à l'alcool, soit environ 15 000 personnes par an, ne sont pas pris en compte. Le professeur Paille ajoute à cela que cette sous déclaration concerne aussi les pathologies cardiovasculaires, or 8% de la mortalité cardiovasculaire, soit 12.000 décès par an, est attribuée à l'alcool. L'étude est donc incomplète, mais a toutefois révélé que le nord de la France et la Réunion sont les deux zones les plus touchées. Malgré l'augmentation de la consommation d'alcool des jeunes, ce sont les adultes âgés autour de 43 ans qui sont les plus touchés par ce phénomène. Si ces lignes vous ont fait réfléchir, venez tester votre consommation d'alcool en ligne. Quelle est votre consommation d'alcool ?

Source : liberation.fr