Alcool : Pourquoi a-t-on faim quand on a trop bu ?

Ecrit par

Pourquoi est-on d'une faim destructrice quand on rentre de soirée ? La rédac répond enfin à ce mystère qui vous pousse à vous concocter des pâtes à 4h du matin !

Vous êtes vous déjà arrivé d'être pris de fringales pendant une soirée un peu trop alcoolisée, ou alors d'une envie de manger beaucoup en rentrant chez vous après avoir trop bu ? Il semble que ce phénomène soit tout à fait normal, et qu'il y ait même une explication scientifique pour justifier ces moments de faim irrépressible. Physiologiquement parlant, la consommation d'alcool provoque l'ouverture du pylore, une sorte de "porte" située à la sortie de l'estomac, donnant irrémédiablement une sensation de faim à l'individu concerné. En revanche, si vous en consommez à excès, l'alcool devient un coupe-faim...voire un vomitif. De plus, il a été prouvé que votre verre de vin ou de bière pendant que vous mangez tranquillement peut accentuer la faim. Il se trouve que le fait de boire ne serait-ce qu'une petit verre augmente la présence d’une hormone dans notre corps appelée la "ghréline", responsable de la sensation de faim. Et le combo "repas+alcool" fait qu'on va avoir faim plus tard dans la soirée.

Alcool : Pourquoi a-t-on faim quand on a trop bu ?

Outre les raisons purement scientifiques qui expliquent pourquoi l'organisme est demandeur de nourriture quand il est saoul, la perception est modifiée. Et de la sorte, le fait de boire pendant le repas peut bouleverser le jugement et nous conduire à manger plus. " Il est très difficile d’arrêter de manger lorsque l'on a commencé à boire" déclare le Pr Seeley. Sachez néanmoins qu'en cas de lendemain de fête, vous pourrez à titre exceptionnel, manger de la friture et du gras. Alors pourquoi conseiller un écart de ce genre ? Tout simplement parce qu'en cas d’ivresse, le métabolisme humain puise dans les réserves de glucose. Il affirme qu’un plat saturé en graisses et en hydrates de carbone est le repas idéal pour remettre en selle un corps alcoolisé. Nous vous rappelons que l'alcool est à consommer avec modération, et quand on sait que les français sont les 3e plus gros buveurs, ça peut faire peur !