Alcool : Plus dangereux pour les femmes ?

Ecrit par

Depuis les années 70, la consommation d’alcool chez les femmes a augmenté et cela semble avoir plus de conséquences chez elles que chez la gente masculine. meltyFood vous en dit plus.

Les femmes ne sont malheureusement pas sur le même pied d’égalité que les hommes en matière de résistance à l’alcool car elles ne possèdent pas le même équipement enzymatique. C’est une étude que nous révèle Le Figaro. En cas d’alcoolisation aiguë, les sujets féminins éliminent moins bien l’alcool. Des études ont également montrées qu’après plus de 4 verres d’alcool, les femmes avaient plus de difficulté que le sexe opposé à accomplir des tâches. Les dégâts liés à cette consommation surviendraient plus tôt, comme la dépendance. Les adolescents sont plus vulnérables car leur cerveau ne leur permet généralement pas d’inhiber un comportement inadapté mais attention l’alcoolémie est un danger pour tout le monde. On sait que l'alcool affecte nos choix alimentaires mais celle-ci a des répercussions encore plus néfastes.

Le seul ajout du logo pour déconseiller les femmes enceintes à ne pas en boire a été une vraie bataille. Le danger est pourtant existant, même si elles en consomment ponctuellement. Bien sûr d’autres facteurs sont à prendre en compte tels que le poids, le stade de la grossesse ou encore le patrimoine génétique. Si la malbouffe prédisposerait les enfants à l'obésité, l’alcool est le premier facteur entraînant un trouble intellectuel non génétique. L'unique message à retenir est donc zéro alcool pendant la grossesse et même dès le désir d’avoir un enfant si cela est possible. En effet beaucoup de femmes apprennent qu’elles portent un enfant après 2 à 3 mois. Pourtant aujourd’hui 23% d’entres elles ont boivent des verres d’alcool de façon occasionnelle ou régulière.

Alcool : Plus dangereux pour les femmes ? - photo
Alcool : Plus dangereux pour les femmes ? - photo
Source : Le Figaro.fr Santé