La gueule de bois, différentes selon les gênes

Ecrit par

Une étude Américaine montre le lien existant entre le patrimoine génétique d'une personne et ses réactions en cas de consommation d'alcool. Les facteurs génétiques seraient dont à 50% responsables des gueules de bois !

Au même titre que pour la prise de poids, nous ne sommes pas égaux concernant la résistance à l'alcool. Du côté des stars, nous avons vu que le meilleur remède anti-gueule de bois de l'acteur de Glee, Kevin McHale, était le jus detox aux légumes et au gingembre. Mais qu'est-ce qui détermine que telle ou telle personne "tient mieux" la boisson qu'une autre ? Nous savons déjà qu'une cuite est forcément liée à ce que l'on boit, mais aussi à ce que l'on mange. Des chercheurs de l'Université de Missouri-Columbia ont voulu aller plus loin et ont étudié 4000 cas de personnes alcoolisées. Ils ont découvert la part de responsabilité de leur patrimoine génétique dans la réaction du corps face à l'alcool. Il semblerait donc qu'un réel "gêne de la gueule de bois" existe et qu'il déterminerait la propension d'une personne avoir mal aux cheveux les lendemains de soirées. Les scientifiques expliquent que ce résultat est "peut-être un autre indice de la génétique de l'alcoolisme." Alors la résistante à l'alcool serait-elle héréditaire?

La gueule de bois, différentes selon les gênes
Source : http://www.dailymail.co.uk/