Il décède après un concours de "shooters"

Ecrit par

Un homme de 57 ans meurt après avoir participé à un concours de shooters dans un bar de Clermont Ferrant. Un jeu pour lequel il a bu plus de 56 verres d'alcool à la chaîne et qui l'ont conduit dans un coma éthylique. Une fin de soirée dramatique qui rappelle les dangers de l'alcool.

Alors que certaines études s'évertuent à démontrer les effets positifs de l'alcool sur l'organisme comme une récente étude américaine prouvant qu'un verre de vin ou de bière est bon pour la mémoire, des gens meurent après avoir consommé trop d'alcool. Un homme de 57 ans est décédé le weekend dernier suite à l'absorption massive d'alcool dans un bar de Clermont Ferrant. Au cours d'un concours de shooters dont le but était de boire le plus possible, l'homme a avalé plus de 56 verres de 5 ou 10cl d'alcool : vodka, wisky, gin, rhum… Une fois la soirée terminée, l'homme s'est fait raccompagné par ses amis vers 2h du matin, avant de tomber dans un coma éthylique. Il a été pris en charge par le Samu mais est décédé le lendemain à l'Hôpital. Une fin tragique pour ce quinquagénaire.

Il décède après un concours de "shooters"

Les jeux d'alcool comportent beaucoup de risques et ne sont pas souvent pris au sérieux. Alors qu'habituellement les jeux attirent plutôt les jeunes, ce fait d'actualité nous rappelle que tout le monde est concerné par les dangers de l'alcool. Et si la solution pour ne pas boire trop c'était de se fixer une limite ? Laurent Gerbaud, professeur de Santé publique au CHU de Clermont Ferrand explique ce phénomène des jeux d'alcool "Avant le fait d'être ivre mort était dégradant, maintenant c'est positif, on voit apparaître ce type de concours". Suite à cette fin de soirée dramatique, une enquête a été ouverte afin de déterminer la responsabilité de la mort de cet homme. Laure Lehugeur, procureur de la République adjointe au tribunal de Clermont Ferrand confie à France Info "Le simple fait de servir de l'alcool à une personne ivre est une contravention. Après on peut aller jusqu'à des poursuites pour homicide involontaire qui reste aujourd'hui à démontrer puisque l'enquête n'est pas aboutie. Là on est sur une infraction passible du tribunal correctionnel". Les nombreux faits divers de la sorte amènent à être prudent lors de vos soirées. Consommez de l'alcool avec modération. Et n'oubliez pas que parfois sans alcool, la fête est plus folle.