Aéroport : Que devient la nourriture confisquée ? 

Ecrit par

Si vous vous demandez ce que devient la nourriture qui vous est confisquée par la douane, découvrez cette vidéo étonnante dans les coulisses du plus grand aéroport américain.

Si vous devez aujourd'hui vous débarrasser de tous liquide ou aliments dans les aéroports, des lois existantes bien avant la création de ces mesures sécuritaires régulent de façon très stricte l’entrée ou la sortie de certains produits pour des raisons sanitaires ou écologiques. Une vidéo publiée par la chaîne Youtube Great Big Story vous permet de découvrir les coulisses de l’aéroport international New Yorkais John F Kennedy (JFK). Avec près d’1,5 millions de passagers par mois, c’est l’un des plus vastes points de passage au monde et les risques sont nombreux. Emporter dans sa valise, au retour de vacances aux quatre coins du monde, une mangue ou "un jambon italien" peut sembler inoffensif et peu dangereux mais c’est souvent de cette façon que des maladies animales ou végétales entrent dans un pays. Pour donner l’exemple le plus étonnant, ce sont les oiseaux migrateurs qui ont pour habitude de transporter les différentes souches de grippe aviaires qui touchent les élevages de poule américains.

Aéroport : Que devient la nourriture confisquée ? 

C’est pourquoi il est indispensable de signaler les animaux vivants, les viandes et produits animaux, les trophées de chasse ou les agents biologiques transportés avec soi. La douane fait ensuite le tri et juge de ce qui a le droit de passer ou non. Les produits refusés sont ensuite transportés dans une salle au centre de laquelle se trouve un grand évier équipé d’un broyeur. L’eau est ensuite filtrée et les déchets sont détruits. Ainsi, il est courant que se cachent dans des fruits des insectes qui pourraient faire des ravages dans le pays où ils s’installent, surtout si l’écosystème qu’il envahit n’est pas équipé pour lutter contre ce nouveau parasite. Historiquement, c’est dans la cale des bateaux de transport d’aliments que se sont introduits les rats en Nouvelle-Zélande et déciment depuis les espèces endémiques à l’île les unes après les autres. Faites donc bien attention à toujours signaler les produits potentiellement dangereux lors de vos voyages !